Blog Of Nutrition

Bienvenue sur le BON: pour mieux manger et mieux bouger…..

Les aliments traîtres 04/06/2010

Filed under: Les kilos en trop — Emmanuelle LS @ 3:36
Tags: , ,

Voici un petit article pour vous aider à débusquer les graisses cachées. En dehors des afficionados de la calorie et des tableaux de composition alimentaire que l’on trouve sur les paquets, on s’est tous laissé prendre par ces aliments qu’on croit lights ou à peu près mais qui sous leur apparence de « mangez-moi- mangez-moi » sont de véritables bombes de gras et/ou de sucre…
Rappelons que ce qui donne le bon goût des aliments, ce que l’on appelle la « pallatabilité », c’est le gras (je vous entends soupirer !).
Pour vous aider à mieux visualiser les quantités de gras, je vais vous donner un repère d’équivalence que m’ont donné mes collègues diététiciennes préférées : 10g de beurre, ce sont les petites plaquettes qui sont données dans les hôtels ou les avions.
Vous êtes prêt ? voici quelques exemples:
– Un avocat contient 20g de beurre (je n’ai pas compté la mayonnaise !)
– Quiches et autres tartes aux légumes : une part moyenne a autant de graisses que 40g de beurre
– La pizza (celle qui est livrée à domicile) : pour une demi-pizza 2 personnes, vous avez en moyenne 680 calories, dont 40g de beurre.
– Nuggets de poulet (6 pièces) : 30 g de beurre
– Une portion de frites moyennes dans votre fast-food préféré: 20g de beurre (300 calories)
– Le chocolat sans sucre : 50g de beurre pour 100g ( et 510 calories); pour information, dans le chocolat normal, il y a 30 g de beurre pour 100g (et 500 calories). Le chocolat c’est du gras et du sucre, si vous enlevez l’un, vous devez le remplacer par l’autre !
– Brownie : 1 part comporte 30 grammes de beurre (450 calories)
– Pour le final : les cacahuètes : 1 petit paquet de 200g, c’est 110g de beurre !!! et ça vaut aussi pour les amandes, les noix de cajou, les pistaches, etc…
On respire : ça ne veut pas dire que ces aliments sont interdits (ouf), mais qu’il faut les consommer avec modération…et plaisir (double ouf)!
Je pourrais continuer la liste, mais j’attends vos questions…

Publicités
 

Je suis enceinte et mon gynéco me parle de diabète…pourquoi ? 03/05/2010

Filed under: Au féminin — Emmanuelle LS @ 4:45
Tags: , ,

Et oui, alors qu’on rêve à son tout-petit, qu’on commence à imaginer les moments de tendresse, qu’on a hâte de voir sa bouille… voilà que le gygy a décidé de nous rappeler à la dure réalité de la grossesse médicalisée.

Parmi tous les bilans que l’on propose à une femme enceinte, il y a celui de la recherche d’un diabète.

On rappelle que le diabète est un excès de sucre dans le sang. Pendant la grossesse, la norme de ce taux de sucre baisse. Si ce n’est pas le cas, il y a des risques :  bébé trop gros (donc accouchement plus difficile) et malaises (hypoglycémies) du bébé dans les premières heures de vie.

Le problème c’est déjà de faire le diagnostic. Jusqu’à présent, chacun faisait un peu selon ce qu’il pensait être le mieux. Les experts internationaux ont fini par se réunir et ont proposé :

–         prise de sang à jeun pour les femmes à risque : ceci permet de détecter un diabète méconnu avant la grossesse

–         pour toutes : prise de sang entre 24 et 28 semaines d’aménorrhée (autour de 5 mois de grossesse) à jeun , 1h et 2h après la prise de 75g de glucose.

Ce dernier test n’est pas marrant à faire, car avaler à jeun un sirop hyper sucré quand on sort à peine des nausées de la grossesse, il y a mieux…mais c’est sans danger pour le bébé et ça peut être important pour sa santé. N’oublions pas : le diabète de la grossesse se soigne, et disparaît le plus souvent le jour de l’accouchement.

N’hésitez pas à m’envoyer vos questions et à faire partager vos expériences…

Référence bibliographique :

Diabetes Care. 2010;33:676-682