Blog Of Nutrition

Bienvenue sur le BON: pour mieux manger et mieux bouger…..

Du sport, du sport, du sport 19/06/2010

Filed under: Je bouge — Emmanuelle LS @ 1:30
Tags: , ,

Vous êtes décidé à bouger.

Après vous être décidé (voir article), vous avez accompli les 2 premières étapes du programme :

–         Vous savez où vous en êtes (voir article)

–         Vous vous êtes fixé des objectifs sur l’augmentation de votre activité au quotidien (voir article).

Il vous reste la dernière étape : intégrer une activité sportive dans votre emploi du temps.

Lequel ?

Celui que vous voulez ! ou plutôt celui que vous aimez… ou qui vous semble le moins rébarbatif !

En dehors des classiques gym, natation, course à pied et vélo, pensez aux sports collectifs : dans beaucoup de villes, sur des terrains de jeux sont organisées des parties « sauvages » le week-end: pas d’abonnement, pas de déplacements, juste des amateurs de ballon, qui courent pendant 2 heures, dans une ambiance souvent sympa ! et si ça n’existe pas, pourquoi ne pas recruter quelques amis/ collègues/cousins/voisins et organiser des rencontres régulières ?

Il existe aussi maintenant une floppée de cours de gym et/ou danses qui mélangent les genres : la zoumba (du fitness sur des rythmes de salsa), le body combat (un mélange d’arts martiaux mixés à de la chorégraphie, le hip-hop, la gym aquatique sur de la musique africaine… On danse, on s’amuse et on sue !!!

Vous voulez faire une activité en couple ?

Les danses de salon sont très tendance et ça bouge bien!

Où ?

Vous vivez dans une petite ville avec peu d’infrastructure ? Adressez-vous à votre mairie pour qu’elle vous donne la liste des associations sportives locales et vous serez sûrement étonné du choix qui existe et que vous aviez ignoré. Si vous travaillez dans une grande ville, repérez un club près de votre lieu de travail.

Quand ?

Discutez avec votre patron pour aménager vos horaires : avoir une pause déjeuner prolongée ou bien partir plus tôt,  une fois par semaine. C’est impossible ? et le week-end, vous devez faire tout ce que vous n’avez pas eu le temps de faire pendant la semaine ? Encore une fois, le maître-mot est ORGANISATION: répartissez les tâches avec votre conjoint, enregistrez votre série télévisée préférée, faites vos courses le soir au lieu du week-end… C’est toujours possible, à condition d’avoir la volonté.

C’est trop cher ?

On a souvent en tête les tarifs des grands clubs de sport, mais les petites structures locales et associatives sont souvent nettement plus abordables.

Vous avez des douleurs ?

Allez voir votre médecin : il ne pourra que vous encourager à bouger et vous pourrez discuter avec lui des solutions qui existent : choix du sport, mouvements à éviter, éventuellement, quelques séances de kiné pour vous aider à évitez les mauvais mouvements, voire même prendre des médicaments anti-douleur juste avant.

Vous êtes trop fatigué ?

Allez-y progressivement. On ne change pas ses habitudes du jour au lendemain. Vous pouvez démarrer avec 10 minutes de vélo : c’est déjà bien. Petit à petit, votre organisme va s’habituer à l’effort et vous commencerez à en ressentir les bénéfices…

Un dernier conseil : essayez de trouver quelqu’un avec qui y aller, les jours où vous êtes démotivé, il pourra vous pousser et réciproquement !

Publicités
 

« Moi, du sport ? Pas le temps ! » 11/06/2010

Filed under: Je bouge — Emmanuelle LS @ 4:06
Tags: ,

Pour la énième fois, votre mari / collègue / docteur / copine vous serine un éternel couplet sur les bienfaits de l’exercice physique, alors que ça vous semble impossible. Pourtant, il y a bien une petite voix intérieure qui vous dit « bouge, bouge », mais vos journées n’ont que 24 heures et vos semaines 7 jours! Le travail, les transports, les enfants, les parents, les courses, les rapports à terminer, la voiture à amener au garage, l’ampoule à remplacer, le tas de linge à repasser, la réunion de parents d’élèves, le repas –équilibré- à préparer… vous avez déjà du mal à vous en sortir, alors glisser 30 minutes d’activité physique au milieu de tout ça ressemble à une équation à 36 inconnues !

Comme vous prenez quand même 5 minutes pour lire ce post, prenez-en 5 autres pour répondre à ces questions concernant votre activité physique !

–         Est-ce que je suis convaincu(e) qu’augmenter mon activité physique est bon pour ma santé et/ou mon « bien-être » global ?

–         Est-ce que j’ai envie de faire quelque chose pour améliorer ma santé et/ou mon « bien-être » global ?

–         Est-ce que je suis prêt à modifier certaines de mes habitudes ?

–         Est-ce que quelqu’un de mon entourage peut me soutenir ?

–         Est-ce que, en y réfléchissant bien, je pourrais aménager mon temps d’une manière ou d’une autre?

Si vous avez répondu « oui » à au moins une de ces questions, alors « yes, you can » (oui, vous pouvez le faire).

Il faut s’organiser : on commence par prendre un papier et un crayon (d’accord, ce n’est pas 3 séries de pompe, mais ça viendra !) et on note sur 3 jours, (2 en semaine et 1 le week-end), tout son emploi du temps.

1ère étape :

On regarde où on en est

2ème étape :

On repère ce qu’on peut incorporer au quotidien

3ème étape :

On cherche un créneau pour une activité sportive régulière

Je vous vois trépignant d’impatience : « oui, mais en pratique ? »

A suivre…dans les prochains articles.

En attendant, à vos crayons ! – mais je vous rappelle qu’écrire n’est pas à compter comme activité physique.

Référence:

Activité physique et santé, JM Oppert et al, PNNS

Education thérapeutique dans la prise en charge des maladies métaboliques: rôle de l’activité physique. C Ciangura et JM Oppert, in Education Thérapeutique, éd Masson.

 

Moi, je participe à Nutrinet, pas toi ??!!!? 19/05/2010

Filed under: La recherche trouve — Emmanuelle LS @ 2:20
Tags: , ,

Vous aimeriez participer à la recherche scientifique, mais vous n’avez pas beaucoup de temps, ni trop envie d’être cobaye pour des médicaments. L’étude Nutrinet-santé est pour vous.

Débutée il y a tout juste un an, elle est faite par des chercheurs français qui s’intéressent aux facteurs de risque ou de protection liés à la nutrition dans la population française. C’est grâce à ce genre d’étude qu’on peut prouver que telle façon de s’alimenter est mieux pour la santé que telle autre. Cela concerne aussi bien le diabète, l’hypertension artérielle que les maladies cardio-vasculaires et les cancers. 500 000 Nutrinautes seront suivis.

L’originalité de cette étude est qu’elle se fait entièrement par Internet. C’est donc à vous et à moi que ça s’adresse. Je suis d’ailleurs inscrite, et ce n’est franchement pas compliqué. On donne son poids, sa taille, quelques renseignements médicaux simples, on fait un petit journal alimentaire sur 2 ou 3 journées et on détaille son activité physique. Le plus dur… c’est d’être honnête (si si, obligé d’avouer tout, même si on a mangé un double cheeseburger, une grande portion de frites, une glace avec chocolat et cacahuète, mais quand même un soda sans sucre !!!).

Vous allez sur le site https://www.etude-nutrinet-sante.fr/, tout y est expliqué en termes simples et clairs. En quelques clics, vous êtes inscrit et en quelques minutes vous commencez l’étude. Pas de courrier, pas de téléphone, et c’est bien sûr anonyme et gratuit.

L’étude sera faite sur 5 ans, à raison de un questionnaire par an obligatoire, et quelques autres facultatifs en intermédiaire.

En prime, vous avez la satisfaction de faire avancer la recherche.

N’oubliez pas de faire passer le message et de me faire part de votre expérience.