Blog Of Nutrition

Bienvenue sur le BON: pour mieux manger et mieux bouger…..

Je m’occupe de ma forme et de mes formes! 10/06/2012

Filed under: Les kilos en trop — Emmanuelle LS @ 9:39
Tags: ,

Ce week-end ont eu lieu les Journées Européennes de l’Obésité, organisees sous l’egide du CNAO (Collectif Nationale des Associations d’Obeses).

 

AfficheA4JEO2012

Cette affiche est pleine d’énergie et il s’agit d’une initiative pleine de dynamisme et de positivisme envers les personnes en surpoids. Ces journées avaient une double ambition; d’une part, donner accès plus facilement aux personnes obèses a des structures spécialisées dans leur prise en charge. En effet, il n’est pas toujours aise de savoir a qui s’adresser. La démarche est déjà difficile, et quand on vous répond  » bah voyons, y a qu’a arrêter de manger « … ça ne vous fait pas avancer! Ou bien que vous tombez sur un chirurgien avec un bistouri entre les dents qui vous proposent de vous « enlever les 3/4 des boyaux des lundi prochain »….pire, ça vous fait fuir!

D’autre part, ce type d’évènement est la aussi pour  repenser notre façon de percevoir ce qui n’est pas ordinaire dans notre société bien normée et standardisée. L’acceptation de soi-même passe aussi par l’inclusion dans la société des différences. Ce sont elles aussi nous enrichissent. C’est un lieu commun de l’écrire, mais ça fait jamais du mal de le relire!!!

Publicités
 

140 millions d’euros 02/07/2010

Filed under: La recherche trouve — Emmanuelle LS @ 6:46
Tags: , ,

C’est la somme allouée par l’Etat à un grand plan de lutte contre l’obésité, lancé à l’initiative de Nicolas Sarkozy. Le Pr Arnaud Basdevant, chef du service de Nutrition à la Pitié à Paris, a été chargé par le Président de la République de ce plan obésité qui prévoit sur 3 ans la mise en place de mesures:
– accent mis sur la recherche
– prévention à l’école: cantines, et développement de l’activité physique
– dépistage et prise en charge de l’obésité de l’enfant.
Maintenant, on éteint son ordinateur et on va faire un tour en vélo…

http://www.elysee.fr/president/les-actualites/communiques-de-presse/2010/juin/mission-de-pilotage-du-plan-obesite-confiee-au.9264.html

 

Le Nutella dans le collimateur… 29/06/2010

Filed under: Mon quotidien — Emmanuelle LS @ 2:53
Tags: , ,

Oui, c’est à toi que je m’adresse, ô amateur de pâte à tartiner, dont le champion incontestable reste le Nutella®.

C’est si bon…normal, le Nutella, c’est du gras et du sucre (ceci explique cela). Ce qui donne son petit goût si unique est jamais égalé serait la provenance des noisettes dont Nutella aurait l’exclusivité.

Mais le spectre du « Manger moins gras » nous guette et l’Europe a décidé de se lancer à l’attaque de Ferrero.

Pourquoi tant de haine ?

Regardez attentivement la liste des ingrédients sur votre pot préféré. Je vous rappelle que cet ordre est établi en fonction de la quantité de l’ingrédient : en premier sucre (bah oui !!), et ensuite graisse végétale. Et là c’est le drame : cette graisse est en fait de l’huile de palme.

Riche en acides gras saturés (ceux qui donnent du mauvais cholestérol et bouchent nos artères), l’huile de palme est aussi responsable d’une partie de la déforestation tropical. Sa culture telle qu’elle est  pratiquée actuellement pour la majeure partie, est l’une des cultures ayant le plus d’impact négatif social et environnemental au monde. Mais l’huile de palme est actuellement la matière grasse végétale la plus utilisée dans l’industrie alimentaire en raison de sa texture crémeuse et de son faible prix.

Si effectivement, il ne semble pas raisonnable de consommer le Nutella par pot entier à la cuillère, faut-il pour autant le bannir ? Intégré dans une alimentation  diversifiée, riche en fruits et légumes par ailleurs, consommé de façon occasionnelle, le Nutella représente-t-il vraiment un danger de santé publique ? Espérons que les bureaucrates européens trouveront une réponse de bon sens. Et surtout des efforts seraient nécessaires pour rendre la culture de l’huile de palme « durable ».

En attendant, le week-end prochain, s’il vous prenait l’envie d’une petite crêpe avec une « fine » couche de Nutella, dégustez-là en allant à la piscine 😉 !!!

www.greenpeace.org

 

Resvératrol : « la pilule de Jouvence »? 24/06/2010

Filed under: La recherche trouve — Emmanuelle LS @ 7:14
Tags: , , , ,

Le Resvératrol, outre son caractère imprononçable, est une substance actuellement très étudiée : on la trouve dans un certain nombre de plantes, mais les plus grandes quantités sont dans les pépins et la peau du raisin, le vin rouge, les mûres, les cacahuètes et la rhubarbe.

Chez les souris, le Resvératrol empêche la formation de l’athérome qui encrasse nos artères,  la prolifération des cellules cancéreuses, et la dégénérescence des neurones…. Waouhhh !!!

Mais en plus ce Resvératrol active les Sirtuines : double waouhhhh !!! …Au fait, c’est quoi les sirtuines ? Figurez-vous que le fait de peu manger allonge la durée de vie (bah oui !). Ce phénomène est dû à la production des sirtuines qui est augmentée quand on mange peu !

Donc le Resvératrol aurait le même effet que la restriction calorique modérée et allongerait la durée de vie. Tout ça a bien été étudié… chez le ver et la mouche !

Et là, scoop, cette molécule aurait aussi un effet anti-obésité…Une équipe française vient de publier un article. Ils ont testé le Résvératrol chez des lémuriens (qui sont des primates). Ils ont montré qu’une supplémentation en Resvératrol réduit considérablement leur prise de poids en période hivernale, par une augmentation de la dépense énergétique et un effet coupe-faim.

Et chez l’homme ? pour le moment, les études n’en sont qu’à leurs prémices. Il faut toujours rester très prudent car un certain nombre de substances avaient donné beaucoup d’espoirs dans les essais sur les animaux et se sont soldés par des échecs (inefficacité ou même toxicité) chez l’homo sapiens.

Donc, en attendant (quelques années) que le Resvératrol ait fait ses preuves, et avant de foncer sur le vin rouge et les cacahuètes, contentez-vous du raisin, des mûres et d’une bonne tarte à la rhubarbe …

Référence: Dal-Pan A, Blanc S, Aujard F, Resveratrol suppresses body mass gain in a seasonal non-human primate model of obesity, BMC Physiology 2010, 10:11

 

Des bonnes habitudes pour petits et grands 27/05/2010

Filed under: Têtes blondes — Emmanuelle LS @ 3:04
Tags: ,

Aujourd’hui, on va parler de nutrition moderne : on lâche les calories et on s’intéresse à notre mode de vie. Quand on parle de risque et de prévention de l’obésité, on oublie souvent que parler de nourriture ne suffit pas : ce sont souvent de mauvaises habitudes accumulées qui nous font basculer du mauvais côté… de la balance.

Et nos chers petits alors dans tout ça?

Des chercheurs américains ont étudié 8500 enfants de 4 ans. Ils ont interrogé leurs parents sur 3 comportements que l’on considère comme «  protecteurs » vis-à-vis de l’obésité chez l’enfant:

–         Le temps passé devant les écrans (télévision, mais aussi jeux vidéo, DVD): moins de 2 heures par jours (oui oui, vous avez bien lu, ils ont mis la barre du raisonnable à 2h par jour à 4 ans !!!)

–         La prise des dîners en famille : 6 ou 7 fois par semaine

–         La durée du sommeil : au moins 10h30 par nuit

Dans le groupe des enfants qui respectent les 3 « règles », on retrouve 14% d’obèses, alors que dans le groupe de ceux qui n’en suivent aucune, il y a presque 25% d’obèses, soit 40% de plus! Vous aurez noté qu’on ne parle pas de lipides ni d’équilibre alimentaire, mais juste de façon de vivre avec quelques conseils simples et du bon sens.

Rester devant un écran est un facteur de risque ultra-classique de surpoids chez l’enfant, alors on minimise. A 4 ans on a besoin de jouer et de bouger !

Le dîner en famille semble favoriser les repas élaborés et variés. En plus on mange plus lentement en groupe que seul (surtout devant une série télévisée!).

Enfin, de la qualité du sommeil de l’enfant dépend son développement global ; mais surtout on sait qu’il existe un vrai lien entre insuffisance de sommeil et obésité.

Alors ce soir, on dîne en famille, pas de télévision, et au lit de bonne heure !

Référence de l’article: Household Routines and Obesity in US Preschool-Aged Children, Anderson et Whitaker, revue Pediatrics, 2010.

 

L’obésité en chiffres 22/05/2010

Filed under: Les kilos en trop — Emmanuelle LS @ 3:43
Tags: , ,

Les 21 et 22 Mai sont organisées les Journées Européennes de l’Obésité.

Au programme, dépistage : on calcule son indice de masse corporel, l’IMC. Il a longtemps été appelé indice de Quetelet, du nom de son inventeur, Adolphe Quetelet (1796-1874) — illustre scientifique belge, astronome, mathématicien et l’un des fondateurs de la statistique moderne.  L’Organisation mondiale de la santé a défini cet indice de masse corporelle comme le standard pour évaluer les risques liés au surpoids chez l’adulte. L’IMC est corrélé avec une hausse de la mortalité toutes causes confondues, mais on constate particulièrement une hausse des décès dus aux maladies cardio-vasculaires, aux cancers, au diabète, aux accidents au fur et à mesure de l’augmentation de l’IMC.

Attention, tout cela a été établi sur des populations ; à l’échelle individuelle, cet indice est surtout utile pour mettre en évidence l’augmentation des facteurs de risques. Il n’a pas vocation à déterminer précisément la valeur de la masse grasse et encore moins de la masse musculaire et osseuse. Autrement dit, si vous vous appelez David Douillet ou Thierry Henri (à qui je passe le bonjour…), l’IMC ne veut rien dire.

A vos calculettes :

IMC = poids (en kg) divisé par taille² (en mètre)

Moins de 18,5 : maigreur

Entre 18,5 et 25 : normal

Entre 25 et 30 : surpoids

Plus de 30 : obésité

Attention ce sont des définitions médicales… Avec un IMC à 19, certains top-modèles sont accusées d’obésité franche par leur agent!

Alors, qu’en est-il de la situation dans notre pays ?

On n’atteint pas encore les chiffres américains, mais les dernières enquêtes montrent une ascension continue des chiffres de l’obésité en France (Enquête Obépi-Roche 2009).

32% des Français sont en surpoids et presque 15% sont obèses

Entre 2006 et 2009, les Français ont pris en moyenne 0,9kg, ce qui est beaucoup à l’échelle d’une population.

La proportion d’obésité a  tendance à augmenter avec l’âge, mais surtout, on devient obèse de plus en plus tôt.

Ceci justifie l’accent mis sur la prévention, en particulier auprès de enfants.

C’est le but de la campagne « Manger-bouger » :  5 fruits et légumes par jour, faites de l’activité physique, évitez les aliments gras, salés, sucrés… C’est tout un programme de prévention aui a été mis en place depuis 2004 en France, appelé PNNS pour Programme National Nutrition Santé. Je vous conseille leur site internet où vous trouverez des guides qui regorgent de conseils simples et faciles à suivre http://www.mangerbouger.fr/.

Et ça paye : la France est le seul pays développé où la courbe de l’obésité s’est inversée chez les adolescents,  passant de 18% d’ados souffrant d’obésité en 2000 à 16% aujourd’hui.

Alors demain matin, je vais jouer au ballon avec mes enfants, et vous ?