Blog Of Nutrition

Bienvenue sur le BON: pour mieux manger et mieux bouger…..

Allaiter, c’est aussi bon pour moi : Vrai ou Faux ? 02/06/2010

Filed under: Têtes blondes — Emmanuelle LS @ 3:09
Tags: ,

L’allaitement maternel est à la mode, et c’est tant mieux ! Nul ne peut nier que l’aliment idéal du nouveau-né est le lait maternel. Cependant, le choix de la femme est essentiel…et l’attachement peut se faire quelque soit le mode d’allaitement.
Pour celles (et leurs compagnons) qui se posent mille et une questions : vous avez raison, la clé d’un allaitement réussi est la préparation et donc l’information.
Savez-vous qu’allaiter entraîne aussi des bénéfices pour la santé de la mère ?

Vrai ou faux ?

Ma belle-sœur m’a dit qu’elle avait gardé un ventre de femmes enceintes plusieurs semaines après l’accouchement.

VRAI.
Mais allaiter permet de récupérer sa taille de guêpe plus rapidement. La tétée du bébé entraîne une sécrétion d’hormone, l’ocytocine, qui aide l’utérus à reprendre plus vite sa taille, sa forme et sa tonicité. Parfois, il peut y avoir des petites contractions utérines au moment de la tétée, mais cela dure les 24 ou 48 premières heures, et elles n’ont rien à voir avec des contractions d’accouchement, au pire c’est comme des règles un peu douloureuses. Au fait, les femmes qui allaitent ont même une diminution du risque d’infections dans les jours qui suivent l’accouchement.

J’allaite et je n’arrête pas de manger. Je ne vais jamais perdre tous ces kilos de grossesse…

FAUX.
L’appétit est augmenté par l’allaitement car il entraîne une perte calorique par la production de lait. En moyenne 500 calories par jour ! Pour certaines c’est plus (les chanceuses), pour d’autres moins… Certains pensent que la perte de poids serait plus rapide mais selon les dernières études, la perte de poids ne serait pas influencée par le fait d’allaiter ou pas dans les six premiers mois du postpartum.

Les femmes de ma famille ont de l’ostéoporose et ma voisine m’a dit que c’était l’allaitement.

FAUX (et dites-le à votre voisine).
Toutes les études ont montré qu’il n’y avait aucune relation entre ostéoporose et allaitement maternel.

Mes seins vont être abîmés.

FAUX
Les seins sont surtout modifiés par la grossesse. L’allaitement ne fait pas tomber les seins, ne les fait pas rétrécir : c’est les hormones de la grossesse qui sont les coupables dans ce cas. En revanche, allaiter est un moyen de protéger ses seins. En effet cela diminue le risque de cancer du sein. Pourquoi ? D’une part, l’allaitement entraîne une réduction de certaines hormones présentes dans l’organisme de la femme, ce qui réduit le risque de cancer du sein avant et après la ménopause. D’autre part, après l’allaitement, l’organisme va se débarrasser des cellules dont l’ADN a pu être endommagé, et donc de cellules « pré-cancéreuses ».

Enfin, allaiter peut être une excellente motivation pour ne pas reprendre le tabac dès la sortie de la maternité.

Dans tous les cas parlez-en à votre médecin ou à votre sage-femme.

Références :
L’allaitement – Marie Thirion – Editions Albin Michel
http://www.dietandcancerreport.org/
http://www.lllfrance.org/
Ip et al. A summary of the Agency for Healthcare Research and Quality’s evidence report on breastfeeding in developed countries., en ligne http://www.ahrq.gov/

 

5 Responses to “Allaiter, c’est aussi bon pour moi : Vrai ou Faux ?”

  1. catherine Says:

    Bonjour Emmanuelle,
    Alors oui! mais combien de temps l’allaitement?
    3 jours, 3 semaines, 3 mois ne rapporteront probablement pas le même bénéfice?

    Merci de m’éclairer
    Catherine

    • Bonjour Catherine,
      Pour les effets sur les suites de couche immédiates, même quelques tétées sont efficaces sur l’utérus.
      Pour le risque de cancer du sein, il a bien été montré que la diminution de ce risque est reliée à la durée de l’allaitement. On estime entre 2 et 3% de diminution pour 5 mois d’allaitement, ce qui est beaucoup à l’échelle d’une population et pour un cancer si fréquent.
      Quant à l’ostéoporose, les résultats restent les mêmes quelle que soit la durée.
      J’espère t’avoir suffisamment éclairé!
      A bientôt.

  2. Celine MARTEL Says:

    Hello,
    L’allaitement, j’ai trouvé ça génial. 6 mois pour mes deux enfants, même en travaillant, malgré les allers-retours chez la nounou, super crevant mais quel plaisir (j’ai quand même la chance d’avoir tout sous la main en moins de 10 mn).
    1 copine m’a dit : où est la libération de la femme dans l’histoire moi je suis biberon. Par expérience, je trouvais plus facile d’allaiter que de trimballer le biberon, la bouteille d’eau et la boîte de lait à chaque déplacement. Et en plus, préparer le biberon, ça prends du temps.
    Pour ma part, le seul bémol : j’ai toujours des kilos en trop !!?!!!

  3. veronique Says:

    L’allaitement, quel vaste et éternel sujet!
    Bien que je sois convaincue des bienfaits de l’allaitement, j’ai très peu allaité mes 2 enfants. C’est moi qui n’aimait pas ça!
    Pour moi, cela reste un choix très personnel…

    • De toute façon, une chose est sûre: l’allaitement maternel a certes des bénéfices mais mieux vaut un allaitement au biberon heureux qu’un allaitement au sein mal vécu. Aucun mode d’allaitement n’a prouvé qu’il rendait l’enfant (et la Maman) plus heureux que l’autre: l’attachement se fait aussi bien avec l’un et l’autre. La femme doit pouvoir choisir et doit être soutenu dans son choix. Je suis 100% d’accord.


Les commentaires sont fermés.